Blogueur invité #3 : Fred!


Mon nom est Fred. Et je suis fan de l’équipe nationale canadienne de soccer.

Être fan de cette équipe, ça représente de passer certaine journée à parler d’un match que l’on suit sur twitter et de discuter la façon que joue ton équipe même si tu ne la vois pas et tu te fies à ce que la personne présente au match te dit l’action. On peut même penser que Rob Friend est un joueur merdique parce qu’il n’a pas marqué sur ses  5 occasions au but. (Disons qu’il a marqué ses 2 buts, 2 têtes lorsque le gardien de but est sorti de son filet pour tenter de prendre le ballon contre un gars de 6 pieds 5, dont un certain Julio César en plus d’une trentaine de matchs.)

 Être fan, ça signifie de regarder les matchs dans une langue que tu ne comprends pas, que ça soit l’ukrainien, le polonais ou le macédonien. C’est également d’écouter un match de qualification de la Coupe du Monde sur une radio de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et du commentateur qui parle des joueurs par leur description physique et par leur numéro sans oublier les bonnes vielles publicités de Phillip’s Bakery jouées durant le match.  J’ai quasiment hâte d’aller sur Lower Middle Street pour y aller.

Être fan, c’est de comprendre que la seule fois que tu as senti que le Canada est à domicile, c’est parce que le match est dans un terrain neutre genre, en Jamaïque pour un tournoi U-17 ou à Turquie quand on joue contre le Bélarus. C’est d’aller les voir à «domicile » au Stade Saputo qui a de l’air d’être à San Pedro Sula.

Être fan, c’est de se rappeler que personne ne veut vraiment jouer pour toi et va essayer de trouver une autre nation supérieure pour jouer, même si son frère ou son père joue ou a joué dans l’équipe nationale. C’est d’être frustré après des joueurs qui changent d’équipe nationale en 1 semaine et pas pour la bonne équipe.

Être fan, c’est de regarder lorsque l’équipe ne joue pas tes joueurs favoris sur des streams . Ça m’a aidé à comprendre le Fußball ou le Voetball ou le Futbol. (En passant, les 3 langues sont l’allemand, le néérlandais et le turc)

Être fan, c’est possiblement d’être fou de prendre pour son pays, un pays de tiers-monde du soccer. C’est de comprendre que tu vas être déçu à chaque 4 ans pour savoir que 1986 c’est la dernière fois que le Canada y a participé. C’est également de dire que le but d’Atiba Hutchinson contre les États-Unis était bon. C’est que quelqu’un te connaisses parce que tu as mélangé Rob Friend et Kevin McKenna.

Être fan, c’est de se réunir sur un clavardage pour parler d’équipes U-17 et U-20 en les regardant lorsqu’elles tentent de se qualifier pour la Coupe du Monde. C’est de se rappeler de moments comme l’équipe féminine U-19 en 2002, l’équipe féminine en 2003, l’équipe masculine en 2000 et 2007 ainsi que l’équipe masculine U-20 en 2003.

Être fan, c’est de comprendre les hauts et les bas et de les supporter malgré tout ce qui s’est passé et j’aime ça, parce qu’on espère avoir des beaux moments comme on a eu dans le passé, tout en comprenant que l’on aura des mauvais moments.

Si, comme Fred, vous êtes un fan du soccer canadien, ou que vous voulez en découvrir plus sur le sujet, je vous invite à visiter son blogue!  Merci à Fred pour ce billet!

Publicités
Cet article, publié dans N'importe quoi, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Blogueur invité #3 : Fred!

  1. Marco dit :

    LE BUT D’ATIBA HUTCHINSON ÉTAIT BON!

    Maudits arbitres vendus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s